Publié par Brand Wagenaar le mars 31, 2011

L’achat à distance digitalisé amplifie le mouvement de concentration des acteurs

Progression de l'informatisation des achats de fleurs et plantes

Le marché propose des accès privés pour l’installation de KOA (Achat à distance) chez les principaux clients des marchés coopératif Hollandais de Fleurs et Plantes.

L’organisme FloraHolland a signé cette semaine un accord de coopération avec BMP DataPartners. Cette entreprise d’automatisation de transmission de données va installer le système KOA (Achat à distance) chez les principaux clients du marché coopératif. De plus en plus d’entreprise de négoce sont intéressées par un système de transaction global intégré. Certaines d’entre elles ont déjà installé dans leurs locaux une « Salle des transactions » : une salle des marchés privée en connection permanente avec le système des cadrans. Ces sociétés de négoces, quelque soit leur implantation à travers le monde, peuvent déjà acheter en ligne sur tous les cadrans de FloraHolland.

En dehors de l’amélioration des services apportés aux entreprises clientes de KOA, cet accord de coopération a pour but de pouvoir intégrer plus rapidement les différentes demandes et attentes des clients. En dehors de BMP DataPartners, la société Koper Automatisering a également obtenu une licence pour l’installation de KOA.

L’accélération de cette évolution va renforcer la polarisation en cours entre petits, moyens et gros négociants. La vitesse de réactivité de ceux qui auront adhéré à cette logique, va amplifier la tendance des fusions d’entreprises de négoce. Dans moins de trois ans les grands acheteurs de centrale et d’enseignes seront ficelés par les facilités d’échange de données, par la réactivité logistique, et par les volumes proposés. La concentration n’est pas encore arrivée au bout de sa logique.

Brand Wagenaar

Ecrire un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.