Publié par Brand Wagenaar le septembre 18, 2012

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, nouveaux métiers en horticulture

Notre environnement économique, social et environnemental a commencé à évoluer progressivement mais lentement dès les années 1980/90, et cette évolution s’est fortement accélérée dans les années 2000 entrainant de plus en plus rapidement des changements radicaux et irréversibles. La complexité et l’évolutivité croissante de ces environnements ont d’abord exigé un minimum en termes d’anticipation pour la gestion des entreprises de productions, de distribution et du paysage, mais aussi pour les acteurs des espaces verts et de l’urbanisme. A ce jour, le besoin d’anticipation dans le domaine de la gestion des ressources humaines et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est devenu une condition essentielle à la pérennité des entreprises, des organismes publique et organismes de soutient tourné vers les métiers du végétal.
Quatre grandes lignes de force influent sur cette obligation d’évolution des compétences et sur l’apparition de nouveaux métiers :

Les forces économiques, qui obligent à faire plus et mieux avec moins de moyens à cause des ressources financières en restriction dans tous les domaines d’activité.

Les forces sociales, qui impose à la foi l’urgence de l’insertion des jeunes et la prolongation de la vie active des générations précédentes.

Les forces environnementales, qui montrent à l’évidence l’obligation de changer radicalement de comportement en termes de consommation et de mode de vie.

Les forces technologiques, qui font apparaître de plus en plus vite de nouvelles applications, dans les domaines des sciences de la vie, des systèmes de communication et d’échange, des systèmes de production et de mise en œuvre.

Du fait de ces évolutions irréversibles et à cause de ces forces d’influence, la formation à un métier devient permanente tout au long de la vie active, et les bifurcations professionnelles deviennent une nécessité. Les trois atouts pour l’avenir sont : la capacité à acquérir rapidement de nouvelles compétences pour coller aux changements, la flexibilité et la mobilité.

Conséquences et évolutions pour les métiers de la production

Le secteur horticole rencontre des problèmes croissants pour trouver le personnel nécessaire et compétent. Principalement par défaut de motivation des jeunes pour ces métiers, par le manque de formation des équipes en place et par l’inadéquation entre l’enseignement dispensé et la rapidité d’évolution des techniques de production et de vente.

Les métiers de l’obtention et de la production horticole se répartissent principalement sur les trois principaux segments : les fleurs coupées, les plantes en pot intérieur et extérieur, la pépinière. Ces métiers doivent répondre aux différentes fonctions : le management et l’animation des équipes, la R&D, les achats, la production, la vente, la logistique, l’administration, la communication.

Passer de l’approche par l’emploi à l’approche par les compétences

L’approche était au départ quantitative, exhaustive, déterministe et centrée sur l’emploi prescrit, puis elle s’oriente progressivement vers une approche plus qualitative, souple et cette fois centrée sur l’évolution des compétences actuelles. Cette dernière approche contribuera à renforcer le rôle managérial des cadres en matière de gestion des ressources humaines, mais aussi à relancer les politiques de mobilité interne, comme dans le cas d’un salarié que son parcours amène à devenir manager. Il s’agira de repérer les «Compétences clés» ou «stratégiques» qui devront être développées ou transférées, ce qui orientera les stratégies de gestion des ressources humaines : recrutement, plan de formation, démarches internes de capitalisation, tuteura et transfert de bonnes pratiques, parcours professionnel au sein de l’établissement.

 

A suivre : évolution des métiers de la production, de la distribution, des paysages et espaces verts, des organismes d’accompagnement.

Brand Wagenaar

Article nouvelles compétences, nouveaux métiers

Ecrire un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.