Publié par Brand Wagenaar le mars 19, 2015

Week-end sur l’A 4 pour les plantes de pépinières

WE à  l'arrière d'un camion transportant des plantes

WE à l’arrière d’un camion transportant des plantes

Plantes en provenance d'Europe orientale

Plantes en provenance d’Europe orientale

La circulation des poids-lourds étant en partie interdite pendant le week-end, de gros camions immatriculés en Pologne et en Roumanie ont élu domicile sur l’aire francilienne.

Les routiers venus d’Europe orientale dépensent peu. Ils dorment dans leur cabine, sur une étroite couchette, font leurs courses dans les supermarchés, se préparent les repas dans la remorque et mangent ensemble sur des sièges pliants.

A l’arrière d’un camion rouge transportant des plantes, deux hommes discutent : Alexandru, 45 ans, est originaire d’Arad, une ville de Transylvanie, dans l’ouest de la Roumanie ; Laurenciu, 50 ans, de Petrosani, dans la même région.

Le chauffeur roumain ne refuse rien, il peut faire jusqu’à 1 100 km/jour et il est peu payé », déclare Laurenciu. Les deux hommes disent gagner environ 1 300 euros, primes et frais inclus. Ils travaillent 90 heures maximum sur deux semaines, et se reposent en Roumanie une semaine tous les mois.

Dans la remorque Laurenciu précise. « Je n’aime pas cette vie, dit-il. La Roumanie est belle. C’est là que je veux travailler. » Il a d’ailleurs décidé d’y retourner définitivement dans quelques mois.

Source : http://www.lemonde.fr/economie/portfolio/2015/03/16/alexandru-et-laurenciu-deux-chauffeurs-roumains-low-cost-sur-les-routes-francaises_4594375_3234.html#MYfud1TJAwUL4SQt.99

 

Ecrire un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.