Publié par Brand Wagenaar le février 5, 2017

Evolution exportations NL fleurs et plantes 2016/2015

Infographie Médioflor exportations NL 2016 fleurs et plantes

Evolution des exportations fleurs et plantes NL 2016 en comparaison de 2015

Avec un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’€ en 2016, le secteur du commerce Néerlandais des fleurs et plantes enregistre une année record. Le VGB, organisme des exportateurs, publie ces chiffres sur la base des enregistrements réalisés par Floridata. Les écarts type entre les entreprises sont importants, la rentabilité dégagée est bien souvent insuffisante pour bon nombre d’acteurs de la filière, qui se font également du soucis à propos du non renouvellement de la gamme. Par contre, la virtualisation des échanges, la diversité de l’offre, les multiples services dont des services logistiques performants et les circuits de plus en plus courts sont d’une importance capitale pour le maintient et le renforcement du commerce de gros Néerlandais de fleurs et plantes, selon le VGB.

Le segment des plantes en pot d’intérieur et d’extérieur réalise une progression de 4% pour une valeur de 2,2 milliards d’€ alors que le segment des fleurs coupées ne fait une progression que de 2% pour une valeur de 3,5 milliards d’€. Ce dernier trimestre 2016 est le onzième trimestre consécutif affichant une croissance des exportations Néerlandaises des fleurs et plantes.

Evolutions 2016/2015 Top 10 destinations export fleurs et plantes NL
Allemagne 1 6,60% 1 660 516 000 €
Royaume Uni 2 -4,50% 883 065 000 €
France 3 3,20% 776 733 000 €
Italie 4 2,20% 311 009 000 €
Belgique 5 10,50% 256 404 000 €
Pologne 6 8,50% 188 495 000 €
Suisse 7 1,40% 185 217 000 €
Suède 8 2,40% 180 241 000 €
Autriche 9 2,20% 132 253 000 €
Danemark 10 11,30% 125 811 000 €
Autres Pays 11 1% 1 041 325 000 €
Total 2016   2,90% 5 741 339 000 €

En ce qui concerne l’évolution des principales destinations

La croissance de 6%, pour une valeur de 1,6 miliard d’ € de fleurs et plantes affichée par le marché Allemand est redevable au redressement de l’économie dans ce pays. Les facilitées proposées par le commerce en ligne rends l’assortiment plus présent et mieux visible, par le nombre de points de vente de détail qui ne diminue plus comme constaté les années passées.

Ce constat est également valable pour le marché intérieur Hollandais. ”De plus le niveau des prix moyen s’est amélioré. L’augmentation des prix moyen n’est pas toujours facile à répercuter, mais dans l’ensemble le marché intérieur s’est bien redressé. Le niveau de confiance des consommateurs s’est amélioré.”

Dans le top-10 des pays de destination, publié mensuellement par le VGB, le Royaume Uni est la seule destination qui a diminué ses achats de fleurs et plantes en 2016 (-5% pour une valeur de 883 millions d’€). Après une augmentation de 14% en 2015 pour une valeur de 925 millions d’€ la valeur exportée en 2016 a progressé de 1% au premier trimestre pour diminuer de -1% au 2ème trimestre. Au 3ème trimestre la baisse était de -5% et au 4ème trimestre de -12%. Le Brexit ayant provoqué la chute de la Livre et renchérit les importation au RU.

La Russie qui avait fait une entrée remarquée au Top-10 depuis 2012 en est sortie en 2016. La c’est l’embargo décidé par les Russes sur les produits de l’Europe de l’Ouest qui en est la cause.

En 2016 Deux destinations du top-10 ont dépassé la barre des 10% de progression : la Belgique (Nb : qui re exporte vers la France) +11% pour une valeur de 256 millions d’€ et le Danemark + 11% pour une valeur de 126 millions d’€. En 14éme place, l’Espagne se distingue également par une croissance de 30% de son volume d’importation pour une valeur de 44 millions d’€.
Pour la première fois en 2016, l’ensemble des autres pays cumulés ont dépassé la barre de 1 milliard d’€ d’importations de fleurs et plantes en provenance de Hollande. Cette part de marché ‘autres pays’ a augmenté de 4%. Le VGB estime que la diversification des destinations d’exportation est favorable au renforcement de la position internationale des exportations Néerlandaises”.

Le marché français a affiché en 2016 une croissance de 3,20% pour les plantes et fleurs en provenance de Hollande, pour une valeur de 776 millions d’€. Si pour certain ce chiffre paraît relativement modeste, il faut le mettre en perspective avec la croissance de 11,4% déjà enregistrée en 2015 pout une valeur annuelle de 676 millions d’€. D’année en année, les exportations Néerlandaises vers la France compensent l’effondrement de la production Française. Le marché Français est le troisième par ordre d’importance pour les Hollandais, le marché à destination du Royaume Uni qui tenait la deuxième position va probablement passer en troisième position à cause du brexit.

En 2017, suite au Brexit et à l’embargo Russe, les productions néerlandaises et les productions des pays tiers importées par la Hollande vont se tourner vers le marché Allemand qui montre une bonne dynamique et les forces commerciales vont aller vers marché Français qui va retenir toutes les attentions des exportateurs Néerlandais, pour sa proximité en termes géographiques et monétaires, pour sa forte densité en points de ventes et la faiblesse chronique de sa production intérieure. La concurrence avec les exportateurs belges, Italiens et espagnoles va aggraver la concurrence féroce par les prix.

Brand Wagenaar

Ecrire un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.