Publié par Brand Wagenaar le juillet 19, 2017

Anticipez pour surfer sur la vague Web 3

 

Dans les années de 90 à 2000 (web 1 recherche d’information), les entreprises de la filière se sont demandées si elles devaient oui ou non intégrer Internet dans leur stratégie, elles l’on fait, mais parfois à reculons. Entre 2005 et 2010, les mêmes entreprises se sont demandées si elles devaient ou non intégrer les réseaux sociaux (web2 réseaux sociaux) dans leur stratégie, certaines entreprises n’en sont pas encore vraiment convaincues. Et voilà qu’arrivent en tsunami le monde des objets connectés (web3 IoT ou Ido Internet des Objets).

S’il à fallu près de 10 ans au Web1 pour changer les mentalités, les habitudes et les procédés dans les entreprises, il n’a fallu que 5 ans au web2 pour en bouleverser les système de communication et il ne faudra que 2 à 3 ans au web3 pour chambouler les métiers, en faire apparaître de nouveaux et malheureusement en faire disparaître d’autres.

Les menaces et opportunités se précisent, et ça va très vite. Quelques exemples :

en agriculture, les objets connectés de mesures, d’analyses, de guidage par GPS, de traçabilité des produits changent radicalement les anciennes habitudes.

Pour les producteurs les objets connectés à distance sans fil augmentent considérablement les possibilités de synthèse des données pour l’obtention d’un climat optimum sous serre ou une meilleure gestion des cultures en plein air.

Pour les entrepreneurs du paysage, tondeuses robot, arrosage commandé à distance, domotique de jardin, sont des nouvelles tendances influençant les demandes des clients. Le contrôle à distance de certaines opérations d’entretien va simplifier la tâche des équipes qui en ont la charge.

Dans les points de vente au détail, jardineries, LISA, les objets connectés pour particuliers accompagnent maintenant l’offre végétale et deviennent un argument de vente, quand ce n’est pas le moteur principal de la vente avec un végétal pour accessoire.

Il va falloir faire vite pour repenser son métier en imaginant ce que les nouvelles technologies peuvent y apporter d’améliorations positives, et ce n’est certainement pas de l’utopie, mais de la prospective judicieuse qui va vous permettre d’actualiser votre entreprise et de lui permettre de prospérer sur son marché.

Obligatoirement cette évolution fera appel à de nouvelles compétences, mais n’est ce pas là une opportunité idéale d’intégrer des jeunes recrues, digital natives, qui arrivent sur le marché du travail. Mixer votre expérience clients et expérience terrain à leur imagination créative ne peut qu’apporter de la plus value dans cette nouvelle aire de l’agilité immédiatement connectée aux exigences clients.

Brand Wagenaar

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Ecrire un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.