publié par Brand Wagenaar le 23 novembre, 2017

La Toussaint se meure, vive la Toussaint

 

Toussaint 2017, à l’équilibre dans une baisse progressive (irréversible)
Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 21 novembre, 2010

En Hollande, les ventes du mois d’octobre sont normales

Lentement mais sûrement il semble que l’on rejoigne le niveau de ventes d’avant les crises. L’an dernier à cette période, l’on notait les premiers signes de redressement. La météo a également été favorable. Le mois d’octobre était assez ensoleillé, relativement sec et selon les stations d’observation les températures étaient normales. Les arrivages de fleurs coupées sont du même ordre que l’an dernier. Grâce à une demande bien soutenue sur la période précédant la Toussaint, la fixation des prix sur les produits spécifique était nettement meilleure. Le segment des plantes en pot d’intérieur s’est bien comporté et celui des plantes en pot d’extérieur s’est replié, ce qui semble normal à cette période de l’année. En comparaison du mois d’octobre 2009 le chiffre d’affaires global progresse de 2,2% pour des arrivages en légère diminution (-0,2%).

Statistiques FH 10-10

publié par Brand Wagenaar le 18 novembre, 2010

Toussaint 2010

Ventes de Toussaint

La Toussaint 2010 perturbée par la météo et les grèves

Une mauvaise météo et un climat social tendu n’ont pas permis un bon déroulement de la campagne de Toussaint. Selon les positionnements et les régions, quelques entreprises ont pu toutefois retirer leur épingle, mais la plupart des producteurs annoncent une baisse des ventes entre 5 et 20 %.

D’après les résultats du panel TNS Sofres réalisé pour le compte de FranceAgriMer, les Français achètent 23,5 millions de pots de chrysanthèmes par an pour un montant de 172,4 millions d’€. La plus grande partie de ces chrysanthèmes est cultivée en France pour les ventes de Toussaint. Le marché est globalement stable, car même si la tradition liée au culte des disparus se perd, le nombre de décès augmente depuis 2006. Cette tendance globale cache de nombreuses disparités liées à l’hyper fragilité d’un marché qui se joue en quelques semaines. Cette année, les handicapes ont été multiples.

Lire la suite »