publié par Brand Wagenaar le 13 août, 2017

Fleurs et plantes : 50 ans de ventes aux cadrans

 

Quand je faisais mon stage au Pays Bas en 1965 à l’âge de 17 ans, j’étais déjà très impressionné par cette méthode de vente des fleurs et plantes sur le marché Coopératif d’Aalsmeer. Les fleurs et plantes produites dans la région, passaient physiquement le matin très tôt sous le cadran (éléctro mécanique actionné par le responsable des enchères) ou l’offre et la demande se rencontraient autour d’un café. Les enchères décroissantes maintenaient généralement un bon prix pour les producteurs en fonction de la demande, puis les fleurs et plantes partaient dans la journée chez les négociants exportateurs pour être expédiées vers les pays voisins.

Entre les années 80 à 2000, chaque année, les progrès étaient considérables, les cadrans se sont multipliés et sont devenus électroniques, la circulation physique des produits à vendre est devenue entièrement automatisée. La quantité de transaction a été centuplée.

Les fleurs et plantes du monde entier sont arrivées progressivement sur ces marchés logistiquement performants, les clients de toute l’Europe ont commencé à venir acheter directement avec les négociants exportateurs, et puis l’ordinateur a pris le relais de tous ces rouages bien huilés.

Durant la première décennie des années 2000, les cadrans électro mécaniques ont disparu, remplacés par des cadrans électroniques reliés en série à de très puissants ordinateurs. La photo des produits est apparue sur les cadrans correspondants aux lots mis en vente.

Dans le même temps les cadrans se sont déportés sur des écrans et les enchères se sont mondialisées. Des clients habilités situés à Moscou, à Paris ou à Berlin, pouvaient participer simultanément aux enchères. C’est l’internationalisation totale des échanges de fleurs et plantes.

 

2017, les fleurs et plantes à vendre n’ont plus besoin d’être présentes physiquement sur le marché, les clients et fournisseurs non plus d’ailleurs.

Les mises aux enchères de produits à vendre peuvent se faire alors que les fleurs ou plantes sont encore sur l’exploitation. Le système permet également maintenant de faire des ventes de gré à gré ou des ventes contractualisées, en améliorant la logistique.

J’admire cette réactivité pour s’adapter et  anticiper, mais l’évolution sans limites et sans un cadre stratégique autre que la croissance continue, ne va t’elle pas étouffer le système lui même ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

publié par Brand Wagenaar le 19 juillet, 2017

Anticipez pour surfer sur la vague Web 3

 

Dans les années de 90 à 2000 (web 1 recherche d’information), les entreprises de la filière se sont demandées si elles devaient oui ou non intégrer Internet dans leur stratégie, elles l’on fait, mais parfois à reculons. Entre 2005 et 2010, les mêmes entreprises se sont demandées si elles devaient ou non intégrer les réseaux sociaux (web2 réseaux sociaux) dans leur stratégie, certaines entreprises n’en sont pas encore vraiment convaincues. Et voilà qu’arrivent en tsunami le monde des objets connectés (web3 IoT ou Ido Internet des Objets).

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 1 juillet, 2017

Conséquences locales de l’évolution globale

Exposé présenté au Salon du Végétal 2017 à Nantes

publié par Brand Wagenaar le 17 juin, 2017

Exposé : Conséquences locales de l’évolution globale

 

Parmi les conférences et événements organisés pendant le Salon du Végétal :
http://www.salonduvegetal.com/pro/fr/programme-evenements_programAndEvent
Mardi 20 Juin / Pôle Production, espace Prospectives Végétales 16h15 – 16h45
Mercredi 21 Juin / Pôle Production, espace Prospectives Végétales 10h15 – 10h45
Brand Wagenaar – Medioflor – Membre du réseau Hortea : http://hortea.fr
Si la situation horticole internationale reste globalement stable pour le moment, les variations dans chaque pays sont importantes, fortement influencées par les changements conjoncturels, économiques et politiques. Les répercussions de ces évolutions ont et auront forcément des conséquences sur le plan local pour les producteurs et les distributeurs.
Apprendre à connaître et suivre les évolutions en cours, peut permettre aux producteurs et distributeurs locaux d’orienter leurs productions, leurs communications et leurs stratégies.
Je vous propose mon analyse du paysage actuel et l’identification des principaux indicateurs à surveiller pour pouvoir anticiper et orienter votre action.
Prenez un moment pour participer à cette présentation, nous pourrons continuer la discussion ensuite sur les parties que vous souhaiteriez développer.
Donc à la semaine prochaine à Nantes au Salon du Végétal

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

publié par Brand Wagenaar le 23 mars, 2017

Nouvelle route de la soie pour les fleurs

L’ancienne route de la soie qui reliait la Chine à l’Europe est de nouveau ouverte pour le commerce des fleurs et plantes par voie ferroviaire.

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 5 février, 2017

Evolution exportations NL fleurs et plantes 2016/2015

Infographie Médioflor exportations NL 2016 fleurs et plantes

Evolution des exportations fleurs et plantes NL 2016 en comparaison de 2015

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 5 septembre, 2015

Transport des plantes par rail, un nouveau challenge !

Nouveau conteneur de transport de plantes

Nouveau conteneur de transport de plantes

Un conteneur équipé d’un nouveau type de groupe moteur électro-diesel chargé de plantes à température contrôlée, a été expédié en juillet de Hollande par train sur une ligne commerciale vers Stockholm en Suède. 

C’est la suite et la transformation de l’essai du trajet pilote qui avait été réalisé avec GreenCHAINge au premier semestre vers Helsingborg.

Le succès de cette expérience va changer l’approche logistique du transport des plantes.

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 30 août, 2015

Plantarium – Groen Direkt – Août 2015

 

Plantarium 2015, premier signe de redressement positif de conjoncture

La 33e édition du Salon Plantarium a eu lieu du 26 au 29 août 2015 dans le bâtiment Plantarium de l’International Trade Centre Boskoop-Hazerswoude en Hollande. Pour cette édition, une coopération entre Plantarium (26-29 août) et GROEN-Direkt (26-28 août) sous l’appellation « Ticket2Boskoop » s’est imposée, ce qui donne naissance à un événement international renforcé pour les principaux marchés : ceux de la vente au détail pour des jardineries et la grande distribution, ceux de la création pour les entrepreneurs du paysage et ceux du végétal en zone urbaine ou paysagère pour les collectivités et décideurs.Les quelques 300 exposants à ce salon professionnel sont des pépiniéristes et entreprises de fournitures et services, ainsi que des organisation institutionnelles d’accompagnement et de soutient issus de 15 pays différents. Les visiteurs proviennent de 48 pays, ce qui souligne le caractère international de ce Salon de référence des produits de pépinières en Europe. La palette de végétaux présentée est très étendue, allant des produits de pépinières en pots, en conteneurs, des plantes vivaces pour les jardins, terrasses et balcons, aux produits de pleine terre pour les marchés publics ou privés.

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 31 juillet, 2015

Décrochage de la production Française de fleurs et plantes !

Echange intra EU Fleurs et PlantesAmélioration contrastée des exportations de fleurs et plantes Hollandaises au premier semestre vers le reste de l’ Europe

Mais la surprise vient de la bonne progression des exportations Hollandaises de fleurs et plantes vers le marché Français.Cette amélioration passe surtout par les enseignes de vente au détail, confrontées à la baisse significative de la production locale.

 

Infographie source : AIPH et Union Fleurs

 » La filière horticole française manque de moyens et d’organisation pour répondre aux attentes des enseignes de vente au détail alors que les hollandais le peuvent par la flexibilité logistique, la largeur et disponibilité de gammes et les développement renouvelés de concepts  », déclare l’organisme VGB selon les retours des exportateurs sur l’évolution des ventes du premier semestre 2015.

Les exportations de fleurs et plantes en provenance ou transitant par la Hollande pour le reste de l’Europe ont augmenté de 3 % au premier semestre 2015, pour une valeur totale de 3,1 milliards d’€ selon l’organisme VGB. Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 26 mars, 2015

Février, la France toujours bonne cliente de fleurs et plantes

FloraHolland, promotion virtuelle de son offre végétale

FloraHolland, promotion virtuelle de son offre végétale

Les exportateurs néerlandais de fleurs et plantes ont réalisé à en février un chiffre d’affaires de 544 millions d’€. Comme pour le mois de janvier cela représente un recul de 3% comparativement à la période précédente. Le retard est surtout perceptible pour le segment des plantes en pots d’intérieur et d’extérieur, qui affichent un recul de 8% jusqu’à fin février inclus, c’est plus important que pour le segment des fleurs coupées qui ne cède qu’un point. Le recul en valeur des exportations est surtout ressenti en Allemagne et en Russie. D’autres destinations importantes comme l’Angleterre (+17%) et la France (+14%) montrent des chiffres en forte progression, d’après l’organisme VGB. Le top-3 des principales destinations jusqu’à fin février inclus arrivent à une progression de 2%. 

Complément d’information et tableaux chiffres : medioflor@wanadoo.fr