publié par Brand Wagenaar le 28 janvier, 2018

Visite du Salon IPM Essen édition 2018

Vidéo visite IPM Essen édition 2018

  

Un salon incontournable en Europe

Pour sa 36éme édition, du 23 au 26 janvier 2018, l’IPM ESSEN (Salon international de l’horticulture à Essen en Allemagne) a rassemblé 1 564 exposants venus de 45 pays répartis sur 100.000 m2. Toute la filière verte internationale s’est donnée rendez-vous. Les producteurs, les fleuristes, les jardineries, les paysagistes et les organismes de soutient : tous les décideurs de la chaîne de valeur de ces filières ont pu profiter de la très vaste offre de végétaux, de produits et de services proposés par ce salon international, ainsi que de son programme de conférence de très haute qualité. Chaque année un pays est à l’honneur, le partenaire privilégié en 2018 était le Danemark. L’ambiance cette année était dynamique et entreprenante, les discussions portaient plus sur la disponibilité des produits que sur les négociations de prix.

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 21 janvier, 2018

POUR VISITER IPM 2018 A ESSEN, SUIVEZ LE GUIDE

Guide de visite pour IPM à ESSEN 2018 du 23 au 26 janvierPremier salon Européen pour l’ensemble de la filière horticole

1 600 exposants venus de près de 50 pays. Toute la filière verte internationale se donne rendez-vous. Les producteurs, les fleuristes, les paysagistes et les jardineries : tous les décideurs de la chaîne de valeur de ces filières pourront profiter de la très vaste offre de produits et de services proposés par ce salon international, ainsi que de la mise en avant des tendances et de son programme de conférence de très haute qualité. Chaque année un pays est à l’honneur, le partenaire privilégié en 2018 sera le Danemark.

Trois tendances dominantes seront à examiner de près

  • L’évolution du principe de développement durable en horticulture et sa déclinaison de l’obtention jusqu’à la consommation,
  • La numérisation et la circulation des datas entre les différents acteurs, et les conséquences de l’évolution des objets connecté et de l’IA sur les métiers,
  • Les parts de marché et leur évolution probables entre les zones de production et les zones de consommation.

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 4 décembre, 2017

2 salons en Hollande, accélération des changements

FloraHolland Trade Fair  – 8 au 10 novembre –   International Flower Trade Faire

2 salons qui marquent l’évolution mondiale du commerce des fleurs et plantes

  • Eco responsabilité
  • Course au gigantisme
  • Bataille pour la maîtrise des datas
  • (lire la suite )

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 23 novembre, 2017

La Toussaint se meure, vive la Toussaint

 

Toussaint 2017, à l’équilibre dans une baisse progressive (irréversible)
Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 28 août, 2017

Plantarium 2017 – 35ème édition – thème : Histoires

Des histoires de producteurs depuis 35 ans. Ce salon est né en 1982 de la réunion de quelques producteurs pépiniéristes de la région de Boskoop qui ont eu l’intuition de pouvoir cultiver en pot ou conteneurs des végétaux de pépinière d’ornement, sous les protestations de 80 % de leurs collègues qui jugeaient à l’époque la chose impossible et néfaste pour le commerce. L’avenir a contredit les cassandres et donné entièrement raison aux innovateurs de l’époque et le salon Plantarium, qui se tient à la fin du mois d’août a conquis depuis sa réputation internationale de premier salon de la pépinière d’ornement. (voir tendances ci-dessous)

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 13 août, 2017

Fleurs et plantes : 50 ans de ventes aux cadrans

 

Quand je faisais mon stage au Pays Bas en 1965 à l’âge de 17 ans, j’étais déjà très impressionné par cette méthode de vente des fleurs et plantes sur le marché Coopératif d’Aalsmeer. Les fleurs et plantes produites dans la région, passaient physiquement le matin très tôt sous le cadran (éléctro mécanique actionné par le responsable des enchères) ou l’offre et la demande se rencontraient autour d’un café. Les enchères décroissantes maintenaient généralement un bon prix pour les producteurs en fonction de la demande, puis les fleurs et plantes partaient dans la journée chez les négociants exportateurs pour être expédiées vers les pays voisins.

Entre les années 80 à 2000, chaque année, les progrès étaient considérables, les cadrans se sont multipliés et sont devenus électroniques, la circulation physique des produits à vendre est devenue entièrement automatisée. La quantité de transaction a été centuplée.

Les fleurs et plantes du monde entier sont arrivées progressivement sur ces marchés logistiquement performants, les clients de toute l’Europe ont commencé à venir acheter directement avec les négociants exportateurs, et puis l’ordinateur a pris le relais de tous ces rouages bien huilés.

Durant la première décennie des années 2000, les cadrans électro mécaniques ont disparu, remplacés par des cadrans électroniques reliés en série à de très puissants ordinateurs. La photo des produits est apparue sur les cadrans correspondants aux lots mis en vente.

Dans le même temps les cadrans se sont déportés sur des écrans et les enchères se sont mondialisées. Des clients habilités situés à Moscou, à Paris ou à Berlin, pouvaient participer simultanément aux enchères. C’est l’internationalisation totale des échanges de fleurs et plantes.

 

2017, les fleurs et plantes à vendre n’ont plus besoin d’être présentes physiquement sur le marché, les clients et fournisseurs non plus d’ailleurs.

Les mises aux enchères de produits à vendre peuvent se faire alors que les fleurs ou plantes sont encore sur l’exploitation. Le système permet également maintenant de faire des ventes de gré à gré ou des ventes contractualisées, en améliorant la logistique.

J’admire cette réactivité pour s’adapter et  anticiper, mais l’évolution sans limites et sans un cadre stratégique autre que la croissance continue, ne va t’elle pas étouffer le système lui même ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

publié par Brand Wagenaar le 19 juillet, 2017

Anticipez pour surfer sur la vague Web 3

 

Dans les années de 90 à 2000 (web 1 recherche d’information), les entreprises de la filière se sont demandées si elles devaient oui ou non intégrer Internet dans leur stratégie, elles l’on fait, mais parfois à reculons. Entre 2005 et 2010, les mêmes entreprises se sont demandées si elles devaient ou non intégrer les réseaux sociaux (web2 réseaux sociaux) dans leur stratégie, certaines entreprises n’en sont pas encore vraiment convaincues. Et voilà qu’arrivent en tsunami le monde des objets connectés (web3 IoT ou Ido Internet des Objets).

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 1 juillet, 2017

Conséquences locales de l’évolution globale

Exposé présenté au Salon du Végétal 2017 à Nantes

publié par Brand Wagenaar le 17 juin, 2017

Exposé : Conséquences locales de l’évolution globale

 

Parmi les conférences et événements organisés pendant le Salon du Végétal :
http://www.salonduvegetal.com/pro/fr/programme-evenements_programAndEvent
Mardi 20 Juin / Pôle Production, espace Prospectives Végétales 16h15 – 16h45
Mercredi 21 Juin / Pôle Production, espace Prospectives Végétales 10h15 – 10h45
Brand Wagenaar – Medioflor – Membre du réseau Hortea : http://hortea.fr
Si la situation horticole internationale reste globalement stable pour le moment, les variations dans chaque pays sont importantes, fortement influencées par les changements conjoncturels, économiques et politiques. Les répercussions de ces évolutions ont et auront forcément des conséquences sur le plan local pour les producteurs et les distributeurs.
Apprendre à connaître et suivre les évolutions en cours, peut permettre aux producteurs et distributeurs locaux d’orienter leurs productions, leurs communications et leurs stratégies.
Je vous propose mon analyse du paysage actuel et l’identification des principaux indicateurs à surveiller pour pouvoir anticiper et orienter votre action.
Prenez un moment pour participer à cette présentation, nous pourrons continuer la discussion ensuite sur les parties que vous souhaiteriez développer.
Donc à la semaine prochaine à Nantes au Salon du Végétal

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

publié par Brand Wagenaar le 23 mars, 2017

Nouvelle route de la soie pour les fleurs

L’ancienne route de la soie qui reliait la Chine à l’Europe est de nouveau ouverte pour le commerce des fleurs et plantes par voie ferroviaire.

Lire la suite »