publié par Brand Wagenaar le 6 décembre, 2019

Toussaint 2019 : sans surprises

Le chrysanthème reste avec l’image de plante de cimetière, alors qu’il a un tout autre avenir devant lui….

Lire la suite »
publié par Brand Wagenaar le 10 mai, 2019

Arbres et plantes purifient l’air dehors et dedans

Des chercheurs flamands ont acquis des connaissances scientifiques sur la capacité de purification de l’air des arbres et des plantes. Quelles sont les espèces les plus appropriées pour une utilisation en extérieur et en intérieur?

Green-Air, un groupe formé par le Technopool Floriculture (comprenant des chercheurs des instituts flamands ILVO, PCS, UGent et HoGent), l’Université d’Anvers et la Société flamande de l’environnement ont combiné toutes les connaissances issues de la recherche scientifique.

Selon Green-Air, ces 10 arbres et plantes capturent les poussières les plus fines dans les jardins, les parcs et les rues : Buddleja davidii, Viburnum opulus, Carpinus betulus, Quercus ilex, Viburnum lantana, Rosa rugosa, Sorbus aria, Aesculus hippocastanum, Pseudotsuga menzies et Acer campestre.

À la maison ou au bureau, Chlorophytum, Dracaena, Hedera helix et Spathiphyllum sont de bonnes options. Mais selon Green-Air, la liste devrait être beaucoup plus longue, car la capacité de purification de l’air de nombreuses plantes d’intérieur n’a pas encore été étudiée.

En outre, la connaissance du nombre de plantes dont vous avez besoin pour maintenir un air sain est encore limitée. Certains chercheurs l’ont expérimenté : deux plantes de Nephrolepis exaltata ou trois plantes de Dracaena Janet Graigs ou Dracaena deremensis peuvent assainir l’air jusqu’à un bureau de 9 mètres carrés.

La capacité de purification de l’air dépend de divers facteurs, tels que : la quantité de lumière, les mouvements d’air, la forme des feuilles et la pollution atmosphérique initiale.

Green-Air a publié toutes les connaissances scientifiques dans deux brochures (en néerlandais / flamand) : l’une sur les arbres et les plantes en plein air, l’autre sur les plantes dans les espaces intérieurs.

two brochures

publié par Brand Wagenaar le 27 mars, 2019

Les Erables seront tendance cette année

Zoom sur l’érable du Japon

L’Acer figure en très bonne place en avril et mai dans les prévisions de ces principaux mois de vente, mais il se vend bien aussi le reste de l’année. Les quantités vendues ne semblent peut-être pas extraordinaires à première vue, mais c’est un produit néanmoins indispensable en jardinerie compte tenu de son prix moyen (et de sa marge) élevé(s).
Dans cet article, l’érable du japon (Acer palmatum et Acer japonicum) est mis en exergue, les autres variétés au sein du genre Acer concernant essentiellement des arbres d’alignement, des produits de niche ou des plantes de haie (Acer campestre).

Un arbuste avec peu de concurrents

La popularité de l’érable du Japon peut surprendre car sa floraison n’est pas spectaculaire, son feuillage est non persistant et il n’est pas comestible. Mais, nous vous mettons au défi de trouver un autre produit avec les mêmes caractéristiques qui se vend aussi bien.
Si vous posez la question à un propriétaire de jardin, son choix pour l’Acer est bien réfléchi. Si ce ne sont pas ses feuilles colorées, finement découpées et son port élégant, c’est son aspect exotique qui séduit. De plus, cet arbuste à l’apparence exclusive a parfaitement sa place au jardin, qu’il soit naturel ou de style moderne minimaliste. La diversité au sein de ce groupe de produits est un autre élément expliquant le succès que rencontre ce genre botanique.

 

publié par Brand Wagenaar le 27 janvier, 2019

Visite du salon international horticole IPM à Essen

37ème édition salon IPM à Essen, Visite Brand Wagenaar.  Vidéo

Compte Rendu IPM Essen édition Janvier 2019

 Pour sa 37ème édition, IPM s’est tenu du 22 au 25 janvier à Essen en Allemagne, le salon comptait 1600 exposants venus de 50 pays, soit un peu plus que lors d » l’édition précédente. Le nombre de visiteurs est estimé à 54 000. Les exposants ont présenté leurs innovations dans les domaines de la technologie, des végétaux d’ornement fleurs et plantes, de la fleuristerie et de la distribution. Les deux thèmes de cette année étaient : Développement Durable et changement climatique.

Lire la suite …………..

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 19 juin, 2018

2018, Une bonne Fête des Mères ponctue un printemps pas facile

Chaque année, trois facteurs déterminants influencent fortement les résultats d’une saison de printemps ainsi que ceux de ses acteurs : la météo, le calendrier et ses conséquences logistiques, les modes et tendances.

Le printemps 2018 a été tardif, difficile pour les acteurs de la production et de la distribution, mais la Fête des Mères a bien relevé le niveau.

Voir en détail le déroulement de la saison ci-dessous

Crédit photo : OHF Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 10 septembre, 2017

Château Colbert, un potager durable

Mickaël Vincent jardinier responsable du potager du Château Colbert à Maulevrier (49), a fait un gros travail de réflexion en concertation avec un Chef cuisinier, un architecte paysagiste, et la propriétaire du Château pour réaliser ce potager bio, beau et totalement respectueux de son environnement.

publié par Brand Wagenaar le 13 août, 2017

Fleurs et plantes : 50 ans de ventes aux cadrans

 

Quand je faisais mon stage au Pays Bas en 1965 à l’âge de 17 ans, j’étais déjà très impressionné par cette méthode de vente des fleurs et plantes sur le marché Coopératif d’Aalsmeer. Les fleurs et plantes produites dans la région, passaient physiquement le matin très tôt sous le cadran (éléctro mécanique actionné par le responsable des enchères) ou l’offre et la demande se rencontraient autour d’un café. Les enchères décroissantes maintenaient généralement un bon prix pour les producteurs en fonction de la demande, puis les fleurs et plantes partaient dans la journée chez les négociants exportateurs pour être expédiées vers les pays voisins.

Entre les années 80 à 2000, chaque année, les progrès étaient considérables, les cadrans se sont multipliés et sont devenus électroniques, la circulation physique des produits à vendre est devenue entièrement automatisée. La quantité de transaction a été centuplée.

Les fleurs et plantes du monde entier sont arrivées progressivement sur ces marchés logistiquement performants, les clients de toute l’Europe ont commencé à venir acheter directement avec les négociants exportateurs, et puis l’ordinateur a pris le relais de tous ces rouages bien huilés.

Durant la première décennie des années 2000, les cadrans électro mécaniques ont disparu, remplacés par des cadrans électroniques reliés en série à de très puissants ordinateurs. La photo des produits est apparue sur les cadrans correspondants aux lots mis en vente.

Dans le même temps les cadrans se sont déportés sur des écrans et les enchères se sont mondialisées. Des clients habilités situés à Moscou, à Paris ou à Berlin, pouvaient participer simultanément aux enchères. C’est l’internationalisation totale des échanges de fleurs et plantes.

 

2017, les fleurs et plantes à vendre n’ont plus besoin d’être présentes physiquement sur le marché, les clients et fournisseurs non plus d’ailleurs.

Les mises aux enchères de produits à vendre peuvent se faire alors que les fleurs ou plantes sont encore sur l’exploitation. Le système permet également maintenant de faire des ventes de gré à gré ou des ventes contractualisées, en améliorant la logistique.

J’admire cette réactivité pour s’adapter et  anticiper, mais l’évolution sans limites et sans un cadre stratégique autre que la croissance continue, ne va t’elle pas étouffer le système lui même ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

publié par Brand Wagenaar le 19 juillet, 2017

Anticipez pour surfer sur la vague Web 3

 

Dans les années de 90 à 2000 (web 1 recherche d’information), les entreprises de la filière se sont demandées si elles devaient oui ou non intégrer Internet dans leur stratégie, elles l’on fait, mais parfois à reculons. Entre 2005 et 2010, les mêmes entreprises se sont demandées si elles devaient ou non intégrer les réseaux sociaux (web2 réseaux sociaux) dans leur stratégie, certaines entreprises n’en sont pas encore vraiment convaincues. Et voilà qu’arrivent en tsunami le monde des objets connectés (web3 IoT ou Ido Internet des Objets).

Lire la suite »

publié par Brand Wagenaar le 29 mars, 2016

L’agriculture urbaine, un futur probable !

https://youtu.be/ldJ66k2MPdQ

Les expérimentations et projets tests n’en sont qu’au balbutiement, mais il y a fort à parier que le développement par l’innovation et les réalisations comme celle-ci, se multiplient rapidement dans un proche avenir.

publié par Brand Wagenaar le 30 août, 2015

Plantarium – Groen Direkt – Août 2015

 

Plantarium 2015, premier signe de redressement positif de conjoncture

La 33e édition du Salon Plantarium a eu lieu du 26 au 29 août 2015 dans le bâtiment Plantarium de l’International Trade Centre Boskoop-Hazerswoude en Hollande. Pour cette édition, une coopération entre Plantarium (26-29 août) et GROEN-Direkt (26-28 août) sous l’appellation « Ticket2Boskoop » s’est imposée, ce qui donne naissance à un événement international renforcé pour les principaux marchés : ceux de la vente au détail pour des jardineries et la grande distribution, ceux de la création pour les entrepreneurs du paysage et ceux du végétal en zone urbaine ou paysagère pour les collectivités et décideurs.Les quelques 300 exposants à ce salon professionnel sont des pépiniéristes et entreprises de fournitures et services, ainsi que des organisation institutionnelles d’accompagnement et de soutient issus de 15 pays différents. Les visiteurs proviennent de 48 pays, ce qui souligne le caractère international de ce Salon de référence des produits de pépinières en Europe. La palette de végétaux présentée est très étendue, allant des produits de pépinières en pots, en conteneurs, des plantes vivaces pour les jardins, terrasses et balcons, aux produits de pleine terre pour les marchés publics ou privés.

Lire la suite »